Ecole Canine du Luberon Christine Educateur canin

Témoignages

Maïki

Coucou tatie Christine… C’est Maïki !!!

Je t’écris pour te dire combien j’ai été super content de passer cette année avec toi pour m’aider, mais aussi et surtout pour aider mes maitres, afin que je devienne un petit chien adorable mignon et bien élevé !!!

D’abord l’école des chiots. Super chouette les cours et les jeux en compagnie de mes copains et copines basés sur la confiance les friandises et la patience…
Et puis ensuite l’agility.. Alors là, encore de bons moments de complicité avec mon maitre qui ont renforcés mes acquis appris à l’école.

Cette première saison a été un succès et je me languis déjà septembre pour une nouvelle saison qui va m’apprendre encore pleins de belles choses.
Pleins de léchouilles à toi et à très vite pour les cour d ‘Obé rythmée….

A bientôt

Mowgli, Border collie

Cela va faire bientôt 1 an que Mowgli est arrivé dans notre famille.

Nous avons commencé par prendre des cours d’éducation alors que Mowgli n’avait que 4 mois et là, nous avons très vite pris conscience que Christine allait jouer un rôle primordial dans l’éducation de Mowgli mais aussi et surtout dans la nôtre 😉 Mes 2 filles (12 et 19 ans) mon mari et moi étions très motivés pour que la présence de Mowgli soit toujours un plaisir, tout en respectant ses besoins et son équilibre et Christine à su par son professionnalisme et son respect de l’animal nous donner les bons conseils, nous expliquer aussi les choses à ne pas faire…

Basées sur la patience, la récompense, les séances de travail se sont enchaînées renforçant à chaque fois notre relation avec Mowgli. C’est presque naturellement que nous avons choisi de pratiquer l’agility par la suite car outre le fait que Mowgli de race border collie déborde d’énergie, cette discipline renforce de façon très ludique la complicité avec lui tout en travaillant l’obéissance et la forme physique de l’animal…
Ces séances sont aussi l’occasion de rencontrer des gens sympas, de nouer aussi de belles amitiés canines (Mowgli à rencontré un autre border collie appelé Modjo… leur façon de jouer ensemble est plutôt sympa)… bref que du positif…

Mowgli nous apporte beaucoup d’affection, de joie, tout en restant à sa place. C’est un chien équilibré et sociable, et je pense très sincèrement que Christine y a largement contribué. Notre première session d’agility va bientôt se terminer et nous ne manquerons pas la reprise en Septembre ! !!

Sylvie.

Muffin, Chihuahua

Bonjour,
je suis la propriétaire de MUFFIN, petit chihuahua né le 09 septembre 2016, depuis le mois de janvier de cette année il a commencé l’éducation canine avec Christine
Oui ! un petit chien, mais contrairement à ce que l’on pourrait penser, son éducation est aussi importante que pour toute autre race de chien.
Le contact avec ses congénères lui plait, même si ils sont bien plus gros que lui, il a eu l’occasion de rencontrer une petite copine chihuahua suivant le même cours et elle aussi travaille bien. Le chihuahua est un petit chien intelligent et obéissant.
Muffin maitrise au bout de 8 séances peut près, le assis,le rappel aux pieds, le couché, pas bouger, la marche aux pieds.

Je conseil à tous les propriétaires de petits chiens comme Muffin, de venir profiter des bons conseils de Christine. Je fais 25 kms pour ces séances, c’est pour le bien de mon bébé, il est à l’écoute et très réceptif, beaucoup de personnes sont étonnées de le voir aussi bien écouter. Étonnées, car nous n’avons pas l’habitude de voir un petit bout d’1gk 700 obéissant comme les plus grands !! Et pourtant c’est possible.

C’est important de bien éduqué son chien, le relationnel avec l’humain et les rencontres avec ses congénères contribue à un bon équilibre.
J’ai également 2 cockers qui eux aussi ont participé aux cours d’éducation et aujourd’hui ils font de l’agility et ils adorent venir se défouler sur le terrain.
Je recommande les cours d’éducation pour vos petits bouts, mais aussi pour toutes les personnes qui souhaitent avoir un chien bien dans sa tête.

RATAJEK Valérie

Pongo, croisé griffon

Pongo, croisé griffon + ?
J’ai été chercher Pongo à la SPA il y a de ça un peu moins d’un an et demi.
Je voulais un chien gentil, qui s’entende bien avec celui de mes parents, et je fus exaucée. Pourtant, c’est un chien qui avait été battu (le vétérinaire me l’a dit après, d’après les réactions de Pongo avec lui), et accidenté (il s’est pris une voiture dans la tête, qui lui a donc enfoncé une partie du crâne et le fait loucher).
Il avait été trouvé sur la route, et ils estimaient qu’il avait environ 3 ans à l’époque.
Le premier mois à la maison fut par contre un enfer, Pongo a tout de suite été gentil mais dès que je partais travailler, il mangeait mes livres, CDs, cousins, chaussures, … enfin, tout ce qu’il pouvait trouver, jusqu’à manger de la mort aux rats. Il était très foufou, ne savait pas marcher en laisse, n’avait aucun rappel, se jetait sur sa nourriture à s’en rendre malade, ..

Je ne savais plus quoi faire avec lui, et la seule chose que mes proches me conseillaient était de le ramener à la SPA si je n’en pouvais plus. C’était impossible pour moi. J’ai donc cherché sur internet des dresseurs ou autres,et je suis tombée par un (heureux) hasard sur Christine. Nous avons commencé à faire de l’éducation ensemble, Pongo a compris rapidement, et le fait de discuter avec d’autres personnes m’a permis de relativiser ce que je vivais avec Pongo. Christine m’a aussi conseillé de faire appel à une ostéopathe (oui, je sais, pour un chien, quand même), car elle trouvait que Pongo courait bizarrement.

Méryl est donc venue à la maison et elle a été impressionnante avec Pongo. En deux séances, Pongo a couru normalement et s’est dressé sur ses pattes arrières, ce qu’il ne faisait pas du tout avant. Rien qu’en l’auscultant, elle s’était rendu compte qu’il avait mangé de la mort aux rats précédemment et m’avait dit que Pongo souffrait tout le temps suite à son accident mais qu’il faisait avec.
Par contre, Pongo faisait encore des dégâts lorsque je n’étais pas là. Christine m’a alors parlé d’un comportementaliste, le docteur Gaultier. Rendez vous a été pris et depuis, Pongo n’a plus fait de dégâts. Il m’a en effet expliqué que Pongo souffrait d’une peur de l’abandon, et a mis en place un traitement pour le calmer et lui enlever son anxiété. Pongo a donc des cachets à prendre, qui ne changent pas qui il est mais qui le calment simplement lorsque je ne suis pas là.
On essaie régulièrement de le sevrer, ça n’a pas encore fonctionné, mais c’est aussi pour cela que je peux affirmer que ce traitement ne change pas qui il est. J’ai à chaque fois suivi les conseils prodigués par le docteur Gaultier et Christine et j’en suis très heureuse.

Grâce à eux, mon confort de vie avec Pongo est passé de 2/10 à 9/10, et il fait des progrès tous les jours.
Après 15 séances d’éducation nous faisons de l’agility, ça a renforcé notre lien et nous nous amusons tous les deux. En tous cas, je sais que notre vie n’aurait pas été la même si nous n’avions pas rencontré Christine, donc merci beaucoup.

Florence VALLEE

Lenny, Malinois

Lenny est un « malinois » (issu de plusieurs croisements Tervueren-Beauceron-Malinois), qui a commencé les cours d’éducation avec Christine à l’age de 6 mois. J’avais bien remarqué qu’il n’était pas très copain avec ses congénères et c’est d’ailleurs ce qui avait motivé ma décision de faire appel à un professionnel.

Mis face à d’autres chiens nous avons pu constater l’ampleur du problème : autant il est très avenant avec les humains, autant il était devenu incontrôlable face à d’autres chiens : il aboyait sans cesse, tirait sur la laisse comme un fou, sautait sur tout ce qui avait 4 pattes sans prendre la peine de faire connaissance, etc…
De plus, comme il était en pleine croissance, il devenait de plus en plus puissant et je n’étais pas loin de faire le drapeau derrière lui…..

Au bout de 3 séances Christine nous a informé que l’éducation ne suffirait pas à canaliser notre Lenny, et nous a conseillé d’aller consulter un comportementaliste.
Grand bien nous a pris de suivre ses conseils avisés !

Notre toutou, par ailleurs toujours aussi adorable avec les humains est sous traitement depuis 2 mois. Le vétérinaire a diagnostiqué un défaut d’auto-contrôle combiné avec une hyper-activité.

Hier, nous sommes retourné chez Christine pour un cours collectif (présence de 3 autres chiens). Et quel plaisir de constater ses progrès !!!! La métamorphose est spectaculaire. Bien sûr il faut continuer le travail, mais hier nous avons vu notre Lenny jouer et nous obéir en présence d’autres chiens ; ce qui, pour nous, est une première !

Il faut dire que j’étais sceptique à l’idée de consulter un comportementaliste (pour le coût bien sur, mais aussi pour le côté médicament). Ce qui m’a fait accepter les conseils de Christine se résume en un seul argument : je me suis inscrite à ses cours justement pour avoir les conseils d’un professionnel.

Nathalie MARQUES