Ecole Canine du Luberon Christine Educateur canin

Témoignages

Iana, Chihuahua

Quelques mois après mon arrivée chez mes maîtres, je n’étais toujours pas propre du tout. Un peu désemparés, ils se sont adressés à Christine. Elle leur a donné quelques conseils qui ont portés leurs fruits ! hé oui même de petite taille, j’ai un sacré caractère, et un besoin d’être canalisée !!!

Aujourd’hui, Christine m’ apprend l’obéissance. J’adore aller en éducation ! Je rencontre pleins d’autres chiens (plus grands que moi pour la plupart!) ce qui m’a permis de me sociabiliser d’avantage!
J’apprends très vite et j’aime satisfaire mes maîtres! En plus de cela, elle leur donne pleins de bons conseils !

Merci Christine!!!!!!!

Elodie SOUQUET

Eiko, Kangal Berger d’Anatolie

Un grand merci à Christine de nous avoir aidé à éduquer Eiko depuis ses 3 mois et demi. Toutes ces séances nous permettant de canaliser son attention et son énergie.

Maintenant nous arrivons à le balader en forêt sans laisse et le rappel est devenu quelque chose de presque naturel pour lui. Les moments de jeu avec ses congénères dès son plus jeune âge en on fait un chien sociable.

Mélanie GENIN

Sangha, croisée Labrador

Un grand merci à Christine qui nous a aidé à éduquer notre chienne Sangha, ce qui n’était pas gagné car sevrée trop tôt par sa mère…

Aujourd’hui Sangha peut nous suivre partout et même si elle reste une chienne débordante d’énergie, nous arrivons aujourd’hui à prendre beaucoup de plaisir ensemble aussi bien à la maison, avec des amis et en balade. C’était ce que nous recherchions, apprendre à vivre avec notre chien, l’éduquer, lui donner sa place sans qu’elle prenne la notre, la comprendre aussi, pour trouver ensemble notre équilibre et prendre un maximum de plaisir avec notre chien.

Contrat rempli !!

Justine C.

Iouppie, Beagle

Je m’appelle iouppie. Je suis une petite Beagle de 6 mois. J’ai eu le bonheur de rencontrer Christine, ma gentille éducatrice, à 3 mois, pour m’enseigner les règles d’obéissance à mes maîtres.

Cela a été un grand bonheur pour moi, tout me plaisait : les exercices récompensés par des friandises, la récréation (je faisais des courses effrénées avec mes compagnons), l’agility. Mon carnet de notes que me remettait Christine à la fin de chaque séance était garni de B et de TB.

J’avoue que j’ai fais mentir ma race réputée difficile, têtue, indépendante, car mon apprentissage chez Christine a été un franc succès. Mes maîtres sont très contents de moi.

P.S. : Je ne chasse que les mouches !! 😉

Catherine DESHAIRES

Gunny des Bois de la Brau, Cocker spanel

Coucou, je m’appelle « Gunny des Bois de la Brau », mais mes maîtres préfèrent m’appeler tout simplement Petter (ou Pitt ou encore Pittou). Je suis le troisième cocker spanel noir qu’ils ont adopté en 30 ans. Ils trouvent cette race de chien trop sympa, joueur, câlin et ils aiment surtout notre regard attendrissant. Mais je suis le premier à ne pas savoir marcher en laisse.

Pourtant, ma maîtresse a tout essayé pour me faire comprendre que ce n’était pas à moi de la promener mais à elle de le faire. Finalement, elle a décidé de me faire éduquer. J’ai déjà 18 mois, mais pourquoi pas !

Au début, j’étais très intimidé par Christine, l’éducatrice. Mais finalement toutes les semaines j’ai pris l’habitude de retrouver mes copains et copines : petits/grands, poilus/tondus, dociles ou peu obéissants. La récré quoi !
J’ai donc appris tous les ordres de base et c’est surtout ma maîtresse qui a écouté tous les conseils avisés de Christine. En fin de compte c’est un travail d’équipe.
Ma maîtresse en a profité pour poser quelques questions et pour échanger ses points de vu avec les autres maîtres.

Par tous temps, Christine est toujours prête à assurer les cours et nous faire travailler dans la bonne humeur. En quelques séances, j’ai commencé à comprendre ce qu’on attendait de moi.

Aujourd’hui, ma maîtresse est fière de montrer combien je suis docile. Très souvent, elle me fait confiance et me laisse me promener sans laisse dans la colline car elle sait qu’à son premier appel je reviens vers elle. Elle me promène parfois en ville et je sais me tenir tranquille. Nos balades ont bien changé. Tous les jours, elle continue à me donner les ordres de base car c’est important pour moi de ne pas les oublier.

Je remercie donc mon éducatrice pour sa gentillesse et la patiente qu’elle accorde à tous les chiens qu’elle éduque. Je conseille donc à toutes les personnes qui sont dans la même situation de ne pas hésiter à aller la voir. Merci encore Christine.

Petter et Hélène.