Ecole Canine du Luberon Christine Educateur canin

Indy, pinscher nain

Quand je suis venue chez Christine, Indy avait presque 1 an et était dominant peureux… le pire chez un chien !
Les promenades en ville ou en bord de plage étaient un cauchemar… il aboyait sur tout ce qui bougeait, ne pouvait pas passer à côté d’une poussette, d’un enfant, ou tout ce qui était à 2 pattes…impossible de le calmer !

Une des causes de ce mal-être chez Indy était son premier éducateur, non loin de chez moi… pratique, il avait 3 mois. Comme il trouvait qu’Indy avait un
petit caractère bien à lui, il nous as dit qu’il allait lui casser son petit caractère ! Il nous a donc conseillé un petit collier en chaîne, que l’on appelle collier étrangleur…
Au bout de la 3ème séance individuelle, Indy ne voulait pas avancer, alors le pseudo educateur l’a traîné de force (j’en aurai pleuré tellement cela m’a choqué). Mais moi, incrédule, je faisais confiance, j’étais face à un professionnel….. pauvre de moi !!!!!
Le 6ème cours a eu lieu dans un espace public ouvert avec un quinzaine d’autres chiens, toutes races confondues, Indy étant le plus petit et le plus jeune… 5 mois !
Les cours étaient, aussi bien pour moi que pour Indy devenus un enfer ! Indy avait peur de tout… En fait il ne faisait pas de l’éducation canine mais du dressage !!! Indy avait peur dès qu’un homme (au sens mâle du terme) s’approchait…

C’est là que Marie-Line, l’éleveuse d’Indy, m’a conseillé d’aller voir Christine à Robion… j’habite au sud d’Aix en Provence…
Christine a mis au moins 15min avant qu’Indy arrête d’aboyer en reculant !
Christine a repris toutes les bases de l’éducation et Indy est maintenant un petit chien (il sera toujours petit vu que c’est un pinscher nain) de 2 ans qui est devenu sociable, qui va vers les hommes, passe à coté des poussettes, bref normal….

Maintenant nous venons tous les samedis faire de l’agility, il retrouve ses copains de la même taille que lui (lol) et est très heureux de jouer, il s’éclate !
Et moi aussi !

Un grand merci à Christine pour avoir « sauvé » Indy. Elle est attentionnée, patiente et douce…

Stéphanie JOUBERT